blogue

Douze notables de Port-au-Prince sont fusillés

Le général Firmin essaie de renverser le général Nord-Alexis qui détient en ce moment la présidence de la République d’Haïti. Les insurgés, vaincus, s' étaient réfugiés dans les consulats de France, d' Espagne et d' Allemagne. Mais quelques-uns de leurs partisans étaient demeurés à Port-au-Prince ; ce sont eux que le général Nord - Alexis a fait saisir et fusiller sans autre forme de procès en 1908.

Hommage aux organismes haitiens

Hommage aux organismes haitiens: Maison d’Haïti, Association Haïtienne des Travailleurs du Taxi et La Perle Retrouvée L’administration Martelly et le gouvernement Lamothe, par le biais du Consulat Général d’Haïti à Montréal, ont rendu hommage, en ce vendredi 26 septembre 2014, à des institutions phares de la communauté haïtienne à Montréal pour leur contribution exceptionnelle au profit du bien-être de la communauté haïtienne au Québec.

Gaëtane Verna

Gaëtane Verna, née à Kinshasa en République démocratique du Congo de parents haïtiens, est une conservatrice de musée canadienne. Après des études supérieures d'art à La Sorbonne à Paris où elle obtint un mastère et un DEA en Art ainsi qu'un diplôme de l'École Nationale du Patrimoine (France). Gaëtane Verna fut directrice de la galerie d'art Foreman de l'Université Bishop's de Sherbrooke au Québec.

Grande exposition de Tableaux vivants au Chalet

La Maison d’Haïti et Les Filles électriques vous invitent au dévoilement de la série de Tableaux vivants réalisés avec le réseau des jeunes parents de la Maison d’Haïti. Quelques dix-neuf tableaux représentent les femmes et leur famille, sublimées par des costumes colorés et des paysages surréalistes. Le projet a été réalisé à l’initiative de l’artiste interdisciplinaire D. Kimm, directrice de la compagnie Les Filles électriques et du Festival Phénomena, avec l’appui du Programme montréalais d'action culturelle.

L'immigration haïtienne dans la Caraïbe

Région d'immigrants à l'origine, la Caraïbe est devenue, dès le début du siècle précédent, une région que l'on quitte, ce qui constitue sa caractéristique majeure, surtout depuis les années 30 du siècle passé. Tout au long du XXème siècle, on estime que le nombre de personnes ayant émigré depuis cette région se monte à environ 6 millions, principalement en direction de de l'Amérique du nord (Etats-Unis et Canada) et de l'Europe (Grande Bretagne). Mais, une fois passée l'époque propice durant laquelle les frontières du nord demeuraient ouvertes, grâce entre autre au caractère récent de beaucoup d'accessions à l'indépendance conjugué aux effets bénéfiques de trois décennies de croissance économique soutenue (les "trente glorieuses"), ces flux migratoires sont devenues de plus en plus difficiles, ce qui a augmenté leur aspect irrégulier et illégal. Malgré tout, la Caraïbe est globalement considérée comme une des régions du monde ayant les plus grands taux de flux migratoires par habitant, et l'indice migratoire net de la Caraïbe est l'un des plus élevés, avec, en tête, des pays comme La Jamaïque, Sainte Lucie ou le Surinam. Sur le plan économique, les données du Fond Monétaire International (FMI) montrent que les envois de fonds en provenance des communautés caribéennes qui séjournent à l'étranger, représentent environ 13 % du Produit Intérieur Brut de l'ensemble des pays concernés, ce qui fait de la Caraïbe la région qui reçoit le plus d'envois de fonds au niveau mondial.

Le prix mexico-québécois de poésie décerné à Anthony Phelps

Poète, romancier, conteur, auteur de nouvelles, Anthony Phelps est né à Port-au-Prince, en Haïti, en 1928 et il s’est établi au Québec en 1964 après y avoir fait un premier séjour et établi des liens avec le milieu littéraire québécois dès 1951-1952. Depuis cette année-là, il marche entre le Québec et Haïti, son présent et son passé, la poésie et le roman ou le théâtre, la poésie et le conte, sa carrière d’écrivain et celle de journaliste pour la télévision de Radio-Canada. Mais là où l’éditeur de poésie que je fus pendant 40 ans trouve qu’il marche le mieux c’est entre lui-même et le poème, son en-dedans et le mien que ce soit par la discographie, la cinématographie ou la simple écriture. Je l’ai écouté lire – il a une de ces voix -- ses poèmes tant sur disques que sur de nombreuses scènes publiques et festivals. Il a, de ce fait, fortement contribué à la visibilité et la reconnaissance de son œuvre, de celles d’autres poètes des Caraïbes et de celles de plusieurs poètes québécois.

Maryse Alcindor, officière de l’Ordre national du Québec.

Maryse Alcindor s'est installée au Québec en 1965. Elle représente un modèle d'insertion et de réussite sociales, une source d'enrichissement pour la société québécoise. Mme Alcindor est née à Port-au-Prince, en 1950. Elle est titulaire d'un baccalauréat en pédagogie (1966) de l'Université de Montréal, d'un diplôme de secrétariat (1967) de l'Excelsior Business College de Montréal, d'un baccalauréat (1974) et d'une maîtrise en histoire (1978) de l'UQAM, ainsi que d'une licence en droit (1980) de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau du Québec en 1981.

Yvette Bonny, chevalière de l’Ordre national du Québec.

Tout au long de sa carrière, Yvette Bonny a accumulé prix et distinctions. Elle enseigne à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal depuis 1978. Pendant plus de 35 ans, cette pédiatre-hématologue émérite s’est occupée d’enfants très malades, souvent leucémiques, à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal. On l’a surnommée la Patch Adams de l’hôpital, du nom du médecin américain qui a fait sa renommée par son approche fondée sur la compassion et l’humour.

Samuel Pierre, reçoit le titre de Fellow de l'ici

Samuel Pierre, professeur titulaire au Département de génie informatique a reçu le titre de Fellow de l'Institut canadien des ...

Historique de la Maison d'Haiti

1972 : Un groupe de jeunes haïtiens présente un projet d’été au Centre d’emploi du Canada. Une petite subvention leur est accordée afin d’offrir des ...

Pages