blogue

Le prix mexico-québécois de poésie décerné à Anthony Phelps

Poète, romancier, conteur, auteur de nouvelles, Anthony Phelps est né à Port-au-Prince, en Haïti, en 1928 et il s’est établi au Québec en 1964 après y avoir fait un premier séjour et établi des liens avec le milieu littéraire québécois dès 1951-1952. Depuis cette année-là, il marche entre le Québec et Haïti, son présent et son passé, la poésie et le roman ou le théâtre, la poésie et le conte, sa carrière d’écrivain et celle de journaliste pour la télévision de Radio-Canada. Mais là où l’éditeur de poésie que je fus pendant 40 ans trouve qu’il marche le mieux c’est entre lui-même et le poème, son en-dedans et le mien que ce soit par la discographie, la cinématographie ou la simple écriture. Je l’ai écouté lire – il a une de ces voix -- ses poèmes tant sur disques que sur de nombreuses scènes publiques et festivals. Il a, de ce fait, fortement contribué à la visibilité et la reconnaissance de son œuvre, de celles d’autres poètes des Caraïbes et de celles de plusieurs poètes québécois.

Maryse Alcindor, officière de l’Ordre national du Québec.

Maryse Alcindor s'est installée au Québec en 1965. Elle représente un modèle d'insertion et de réussite sociales, une source d'enrichissement pour la société québécoise. Mme Alcindor est née à Port-au-Prince, en 1950. Elle est titulaire d'un baccalauréat en pédagogie (1966) de l'Université de Montréal, d'un diplôme de secrétariat (1967) de l'Excelsior Business College de Montréal, d'un baccalauréat (1974) et d'une maîtrise en histoire (1978) de l'UQAM, ainsi que d'une licence en droit (1980) de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau du Québec en 1981.

Yvette Bonny, chevalière de l’Ordre national du Québec.

Tout au long de sa carrière, Yvette Bonny a accumulé prix et distinctions. Elle enseigne à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal depuis 1978. Pendant plus de 35 ans, cette pédiatre-hématologue émérite s’est occupée d’enfants très malades, souvent leucémiques, à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal. On l’a surnommée la Patch Adams de l’hôpital, du nom du médecin américain qui a fait sa renommée par son approche fondée sur la compassion et l’humour.

Samuel Pierre, reçoit le titre de Fellow de l'ici

Samuel Pierre, professeur titulaire au Département de génie informatique a reçu le titre de Fellow de l'Institut canadien des ...

Historique de la Maison d'Haiti

1972 : Un groupe de jeunes haïtiens présente un projet d’été au Centre d’emploi du Canada. Une petite subvention leur est accordée afin d’offrir des ...

Tony, 1942

Il s'appelle Tony Bloncourt. A peine vingt ans, originaire d'Haïti, étudiant à la Sorbonne, il fait partie dès 1941, d'un petit groupe de six jeunes résistants

Hommage aux organismes haïtiens de Montréal

Hommage aux organismes haitiens: Maison d’Haïti, Association Haïtienne des Travailleurs du Taxi et La Perle Retrouvée

Faustin II et la mambo (prêtresse) Ti Mèmenne

Faustin Wirkus (né en 1897 à Pittsburgh en Pennsylvanie - mort le 8 octobre 1945 à Hazleton en Pennsylvanie), militaire américain, proclamé roi de l'île de La Gonâve, à Haïti, sous le nom de Faustin II.

Lettre du président Boyer aux révolutionnaires grecs

Lettre du président Boyer aux révolutionnaires grecs Le président haïtien Jean-Pierre Boyer, suite à une demande d'assistance grecque, a adressé une lettre le 15 Janvier 1822 à A. Korais soutenant les Grecs et leur reconnaissant le droit à la liberté et l'auto-determination.

Un haitien dans les camps Nazi

Jean Nicolas, Haïtien, vivant alors en Martinique travaillait à l'hôpital de Fort-de-France. Sous quelques prétextes a été, dans un premier temps, déporté à Buchenwald et en outre à Dora-Mittelbau. Dans ses stratagèmes pour survivre il se fait appeler John Nicols et se fait prendre pour un pilote américain, essayant de s'attirer la commisération de ses ravisseurs SS. Ses dons naturels pour les langues le pousse à apprendre dans cet environnement de captivité : l'allemand, le russe et le polonais. Son apprentissage de diverses langues et son expérience dans le milieu médical ont inspiré l'administration à le placer à l'infirmerie et comme assistant et comme interprète.

Pages