Un documentaire deFélix Herrera sur l'artiste Jean Eddy Remy

Félix Herrera
Technicien diplômé de l'école supérieure d'audio et d'acoustique de Caracas, Venezuela, où il a également étudié les sciences de l'audiovisuel et de la photographie à l'IUTIRLA. Plus tard, il a étudié la carrière des arts audiovisuels, orientation réalisation audiovisuelle, à la faculté des beaux-arts de l'université de La Plata, en Argentine et il a fini un AEC en techniques de production audio à Musitechnic à Montréal.
Il a travaillé pendant de nombreuses années dans l'exploitation sonore d'émissions en direct pour différents réseaux de télévision au Venezuela, tels que RCTV, Venevision, VTV, Meridiano TV et d'autres chaînes ESPN et Directv Sports. Il possède une vaste expérience de la production audiovisuelle, tant au Venezuela qu'en Argentine, dans des fonctions allant de l'exploitation audio et vidéo en direct à la post-production (edition et montage)
En tant que producteur audiovisuel, il a participé à plusieurs festivals de films internationaux tels que: Festival du film latino-américain de La Plata - FESAALP, 4e édition (2009), avec le court métrage "Si me vieras"; Festival international du film indépendant de La Plata - FestiFreak, 6ème édition (2010), avec le court métrage « In The Arms of The Sleep »; Festival LatinArte à Montréal, 8e édition (2016), avec la première mondiale de son demi-film "Si papá, Gracias ...". Puis, à Montréal, il s’est consolidé en tant que realisateur audiovisuel dans divers projets documentaires et promotionnels tels que «La Revista de LatinArte» (Web TV) et la série documentaire «Vues Transversales», un projet parrainé par le Centre d’histoire de Montréal. Il travaille actuellement en tant que directeur technique audiovisuel du Centre des arts de la Maison d’Haïti, responsable de l’ingénierie sonore de l’espace
«Koudjay», ce qui le positionne comme une référence artistique musicale au quartier. Dans le même temps, il est entrain de lancer le projet de télévision sur Internet «Pakapala TV».
Jeudi 14 mai à 19h
Pour voir le documentaire, cliquez sur le lien ci-dessous